Le guide de l'or

Or à la banque

 

Acheter de l’or à la banque#

L’or que vous vend la banque est presque toujours de l’or non alloué. Vous devenez un créancier, c’est-à-dire que la banque vous doit l’or que vous ne possédez pas, ni ne détenez. La banque profite du fait que vous n’êtes pas très sûr de que faire avec l’or que vous achetez. C’est logique, pour la plupart des acheteurs, de mettre l’or en sécurité à la banque. Quand vous faites cela, vous signez un document et devenez devant la loi un déposant d’or. La plupart des gens se sentent rassurés de croire que leur propre or est en sécurité, et ils n’ont pas besoin de payer de petits extras, au-dessus du cours spot, pour avoir leur propriété formellement allouée.

Une banque doit détenir une portion de ses passifs sous un certain type d’actifs capables d’être transformés rapidement en espèces en temps de crise. C’est une réserve de liquidités et elle est là pour protéger la banque de problèmes communs (une crise de liquidités) qui se présentent quand une banque à des dépôts de cours termes, des emprunts de long terme et pas assez d’espèces pour satisfaire la demande immédiate de retraits. Les barres d’or physiques sont acceptées comme une forme de réserve de liquidité et peuvent être transformées en espèces rapidement. Si une banque a des réserves d’or physiques qu’elle vous doit en tant que créancier, la banque est en fait le détenteur de l’or. Alors que cet or reste non alloué pour vous le régulateur le considère comme faisant partie de la réserve de liquidité de la banque. Cela rend l’or non alloué une façon plus attractive pour la banque de maintenir sa liquidité régulée, car vous avez payé pour votre or, et la banque est libre d’utiliser votre argent et la réserve d’or non alloué qu’elle conserve.

Malheureusement votre or non alloué sera abandonné si la banque avait besoin d’espèces. Elle n’a pas le choix car les réserves liquides sont là pour être vendues au dernier moment pour protéger les créanciers généraux de la banque. Tous ceux-ci, vous inclus, doivent recevoir une part proportionnée de ce qui est levé par la vente des actifs si la crise s’intensifie et que la banque devient insolvable.

Si cela se produit, vous serez dans une mauvaise situation. Votre relation est avec la pile d’actifs de la banque, pas avec une pile spécifique d’or. La petite réserve d’or de la banque sera diluée par les portefeuilles d’obligations non performantes et les autres actifs qui ne se vendent pas bien en temps de crise. La dernière ligne de défense pour les déposants bancaires est la protection des dépôts d'espèces par l’état. Mais elle ne se s’applique pas aux dettes sur l’or comme la vôtre. La protection des dépôts est là pour établir la confiance dans les devises nationales seulement, ce qui veut dire que l’or non alloué offre en fait moins de protection contre la faillite bancaire que les dépôts d'espèces. Donc ayant été le fournisseur de la réserve de liquidité de la banque vous serez alors la minorité de ceux à qui l’on offre aucune protection via la garantie de l’état.

Il est donc important de ne pas être impressionné par l’or non alloué, ou par l’or physiquement stocké dans le coffre de la banque ou par l’or vérifié quotidiennement par les régulateurs de la banque. Les régulateurs le vérifient pour s’assurer que la banque maintient une réserve de liquidité, et ils ne s’intéressent pas à votre droit en tant que créancier de métaux précieux.

L’or alloué pour une détention sereine#

BullionVault. insiste sur l’allocation entière de l’or et de l’argent métal de ses clients et de la livraison physique des barres dans des coffres-forts du marché professionnel. Ce qui permet aux utilisateurs de BullionVault de devenir les propriétaires à part entière de l’or qu’ils achètent. Cela coûte un dollar et demi de plus par once d’or. BullionVault publie un registre détaillé des barres d’or.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre définition de l’or non alloué dans le lexique.

Article suivant : Or alloué

Date de dernière mise-à-jour : octobre 2013

 

Remarque: Le contenu de cette page a pour but d'informer votre décision, et non pas de la guider. Les tendances passées des cours ne sont pas une garantie pour les performances futures. Avant d’investir dans tout actif, il vous faudra demander l’avis d’un conseiller financier si vous n’êtes pas sûr que ce type d’investissement est approprié pour vos circonstances personnelles.

Nous contacter :

Email

Téléphone

  • France (numéro national) : 03 67 75 02 12
  • Numéro international : +44 2 08 60 00 130
  • Horaires d'ouverture : du lundi au vendredi de 09h30 à 18h00 (heures de Paris)

Adresse postale

Galmarley Ltd T/A BullionVault
3 Shortlands (7th Floor)
Hammersmith
London   W6 8DA
Royaume-Uni