Mail on Sunday : Tout le monde part à la chasse à l’or

LONDRES, 8 janvier 2012 - Le numéro un mondial pour la vente d’orparticuliers, BullionVault, apparaît aujourd’hui dans un rapport de six pages publié dans le journal anglais The Mail on Sunday. Ce document traite du boom des investissements en or à l’échelle internationale.

Le supplément du dimanche du journal britannique à fort tirage, le Mail on Sunday, a maintenant une circulation de plus de deux millions d’exemplaires avec plus de six millions de lecteurs.

Son supplément, Live magazine, qui contient le rapport sur l’or et les documents infographiques (incluant des photographies expliquant l’exploitation minière, les processus de recherche et d’extraction de l’or, ainsi que le marquage des barres de bonne livraison de Londres), vise un lectorat masculin et couvre plus généralement les gadgets, les célébrités du monde sportif et les tests automobiles.

"L’argent peut être détruit par l’inflation et la déflation mais l’or ne va nulle part ", commente Adrian Ash, responsable de recherche chez BullionVault, dans une interview avec le journaliste Warren Pole qui le citecôté d’experts du marché de l’or tels que Will Tankard, analyste senior chez Thomson Reuters GFMS, et Marcus Grubb, directeur général pour l’investissement pour le Conseil mondial de l’or.

"Les devises sont dépréciées, les taux d’intérêt sont bas - où investissez-vous ? " ademande Jeremy Charles, responsable international des métaux précieux chez HSBC.

"Immobilier ? Equités ? Liquidités ? Probablement, mais ces jours-ci détenir de l’or est une mode qui prend de l’ampleur dans un portfolio et cela a vraiment été le changement radical de ces dix dernières années."

"On ne peut le créer et on ne peut le détruire ", saffirme Adrian Ash. "Ca (l’or) a été une valeur refuge depuis cinq milles ans. C’est un métal qui a fait ses preuves."

Vous pouvez lire l’article complet dans le Mail on Sunday ici...

Source: 
Mail on Sunday