Daily Telegraph : l'or aime la crise

LONDRES, 28 février 2011 - BullionVault.com conserve des avoirs en or d'une valeur d'environ 1 milliard de dollars pour le compte de ses clients, rapporte le Daily Telegraph, journal britannique à grand tirage.

"S'il y a une chose que l'or aime, c'est bien une crise - et, encore une fois, le métal jaune a commencé à se surpasser", écrit Garry White.

"L'or est une forme d'assurance contre la crise, et une assurance qui paye", dit le Telegraph citant Adrian Ash, chargé de recherche chez BullionVault - le leader mondial de la propriété d'or pour les particuliers.

"Si [les épargnants britanniques] avaient acheté de l'or lorsque la Northern Rock commença à s'écrouler, ils auraient doublé leur argent. L'or a continué à agir en tant qu'assurance contre la crise durant les quatres dernières années".

Analysant les troubles actuels qui secouent le Moyen-Orient et l'Afrique du nord, "Il existe des comparaisons historiques intéressantes avec les événements de 1980 lorsque les chars étaient déployés en Afghanistan et lorsque le leadershipEtats-Unis était faible", poursuit Adrian.

"A l'époque nous avons également vu une forte hausse du coût du pétrole ainsi qu'une inflation galopante, ce qui rend les événements dont nous sommes témoins aujourd'hui très similaires à ceux qui ont eu lieu lorsque l'or s'est surpassé".

Le rapport de Questor poursuit en citant l'analyse de l'économiste et chroniqueur du Telegraph, Roger Bootle de Capital Economics - qui prévoit un cours de l'or à 2 000 dollars d'ici fin 2012 - ainsi que l'analyste Daniel Major de RBS, qui note qu'en 2010, plutôt que de vendre de l'or, les banques centrales à travers le monde en ont acheté.

Vous pouvez lire les commentaires d'Adrian sur le site du Daily Telegraph ici.

Source: 
Daily Telegraph